Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
6 mars 2011 7 06 /03 /mars /2011 17:14

Il y a quelques temps, je vous avais indiqué que je souhaitais perdre un peu de poids, parce que après les interventions, j'ai beaucoup compensé des frustrations alimentaires de la maladie, et j'ai pris dix (oui bon, 12) kilos. Hmm ? Quoi ? ha oui... c'est vrai... ça fait déjà un an... bon, ben en janvier 2011, statu quo ante, et même un peu plus, bonus des fêtes oblige : 74 kg... ça ne pouvait plus durer. Je ne me plaisais plus du tout ; faire du shopping devenait vraiment désagréable pour moi, vu que je n'entrais dans aucun pantalon sans être complétement esquichée, ce qui me n'est pas confortable. Et même les robes faisaient des défauts moches... 

 

Un régime s'imposait. Oui, mais quel régime ? Je ne voulais pas d'un régime sélectif, au cours duquel je n'aurais mangé qu'un seul type d'aliment. J'ai la chance de pouvoir manger de tout, alors  je ne voulais pas faire perdre l'habitude à mon corps de cette diversité (qui sait comment il aurait réagi au moment de la réintégration). Et puis je suis gourmande, incomparablement gourmande, et l'idée même de la frustration me fait fuir... Je suis malheureuse si je n'ai pas mon plaisir de la table. 

 

Les aliments sucrés ont ma préférence. Je dirais même qu'ils me sont psychologiquement indispensables. Je crois que je suis sucreriomane... C'est grave, docteur ? Ha non ! pas de docteur ! plus de docteurs ! j'ai besoin de sucre dès que j'ai une contrariété, ce qui est assez fréquent. Bon, je ne suis pas la seule il parait... Faut juste que j'apprenne à gérer mes pulsions...

 

Du coup, pas de régime draconien de Dukan, pas de méthode Montignac, pas de régime hypocalorique à outrance de Jean-Michel Cohen, pas de chrono-nutrition.

 

J'ai fini par opter pour le programme Weight Watchers, et je me suis décidée à payer pour accéder à l'ensemble de la prestation. Je n'ai pas choisi les réunions. Juste le programme par internet. C'est un peu moins coûteux. Je me suis convaincue que c'était simplement un petit investissement (grosso modo 20 € par mois les trois premiers mois, puis autour de 16 € par mois, c'est quand même abordable). Je pense que comme pour la psychanalyse, il est important de payer finalement. En fait, comme on paie, on se tient mieux. La "rigueur" du régime n'est pas perçue comme telle. Je ne sais pas bien, mais pour moi, payer m'a aidé à m'y mettre sérieusement.

 

On peut dire que c'était ma meilleure idée de l'année, voire des deux dernières années. Au prix d'un peu de volonté et de discipline, mais pas beaucoup hein, j'ai enfin perdu du poids. Et pas peu, j'ai commencé le 3 janvier. Nous sommes le 6 mars, et j'en suis à - 5 kg ! Je suis plus que ravie, je mange de tout, je compte mes points facilement avec le logiciel, et surtout, oui surtout, je gère comme je veux mon alimentation. Si je veux ne pas manger de fibre, je peux, si je veux manger de la glace, je peux, si je veux aller au resto, je peux. Si j'ai envie d'une mousse au chocolat ou d'un croissant, je peux.  Tout est dans la combinaison des produits aux différents moments de la semaine, ou de la journée.

 

Je précise que je ne suis évidemment pas sponsorisée par WW et que je n'apporte que mon témoignage sur quelque chose que j'ai testé. Le fait est que je suis séduite et que donc, je vous le dis. Ch'suis sympa, hein !?

 

Ainsi par exemple, une journée type peut se décomposer ainsi : 

 

petit déj :

2 biscuits fourrés  Lu petit déjeuner chocolat noisettes

un yaourt

une pomme

 

déjeuner :

une salade de tomate et fenouil peu huilée mais bien épicée

125 g de steak haché

110 g de pâtes avec un peu de sauce tomate

un yaourt

un fruit cuit


Goûter :

40 g de pain,

2 cuillères à café de miel

une poire cuite

 

Diner :

Une portion de céleri rave au citron 

un poisson en papillote 

120 g de pommes de terre vapeur + une noix de beurre allégé

un fromage allégée

une tranche de pain

un fruit.

 

Soirée :

une tisane,

un carreau de 10 g de chocolat.

 

Vous pouvez voir que je mange plus de 5 légumes et fruits par jour. Ça va bien. Les diarrhées ne sont pas au rendez-vous, j'ai une ou deux selles de plus par jour qu'en temps normal (soit environ 5 selles la journée, pas la nuit). Mais sans douleur aucune. Du coup, je me le permets. Quand ça va un peu moins bien comme aujourd'hui - je suis en diarrhée aiguë depuis ce matin -, je supprime les légumes crus, et je force sur les féculents.

 

J'ai fait le choix d'être sage aux déjeuner et diner, mais de me permettre un quatrième vrai repas à 17h, sinon, je ne tiens pas. J'aurais pu choisir de manger plus ou plus cuisiné  plus riche, et de n'avoir qu'une collation légère.

 

Je précise que généralement, chaque semaine, je m'accorde un vrai resto sans restriction et une vraie pâtisserie, ou vraie ration de chocolat (par exemple 5 chocolats fourrés type pralines de fins d'année). Je n'utilise pas toute ma réserve hebdomadaire. Il s'agit d'un capital de points supplémentaire pour se faire plaisir ou faire face aux imprévus. On a le choix de l'utiliser totalement, partiellement, ou pas du tout, sachant qu'il est important par ailleurs d'utiliser l'intégralité de son capital point quotidien car il couvre les besoins vitaux du corps pour qu'il fonctionne correctement. Généralement, je n'utilise pas plus de la moitié de ma réserve hebdo. Je mincis doucement, mais sûrement., environ 1kg tous les 15 jours. Et surtout, mes écarts programmés me permettent de tenir la distance. En deux mois, je n'ai pas dérapé une seule fois, bien que j'ai eu des craquages. Par exemple la semaine dernière, j'étais pas au top de ma forme, j'ai mangé trois énormes madeleines et une gaufre Haagen Dazs. Je suis quand même restée dans les clous, et cette semaine j'ai perdu six cents grammes ! Je n'ai pas eu faim une seule fois en deux mois.

 

Ce petit article pour dire qu'on peut manger de tout et même des fruits et légumes quand on n'a plus de colon ni de rectum. C'est possible. Et le poids pris après les interventions n'est pas une fatalité.

 

 

PS : ben mince, je m'aperçois seulement maintenant que j'ai publié mon premier article sur les régimes amincissants il y  a un an jour pour jour ! Je ne l'ai pas fait exprès, c'est rigolo ! Inconscient, que veux tu me signifier par cet acte ?

Partager cet article
Repost0
6 mars 2010 6 06 /03 /mars /2010 15:14
Audrey, 30 ans,
1 m 63,
72 kg.
Objectif : 62 kg fin mai...

_________________________________________________


J'ai appris lors de mes rendez-vous avec mon chirurgien qu'il est très courant que les femmes opérées comme je suis prennent du poids après leur remise en continuité. Est ce en raison de la mauvaise absorption de certains aliments ou bien de la libérté alimentaire retrouvée avec la suppression de la poche et des inconvénients de la maladie ? Je l'ignore. N'empêche que depuis quelques mois, j'ai pris du poids. Dix  kilos tout de même... pour ce qui me concerne, n'ayant pas changé grand'chose à mes habitudes alimentaires, ayant toujours été gourmande, avide de sucre et de chocolat, je vais mettre le phénomène sur le dos de la maladie. A la fois rassurée par le fait que cette réaction est courante et connue, et affolée par ma silhouette actuelle, j'ai décidé de suivre un régime amaigrissant.

J'ai essayé jusqu'à présent plusieurs "régimes" conçus par des diététiciens, mais... force est de constater que je ne suis pas très assidue. En effet, la nourriture est pour moi source de réconfort, et les produits sucrés en tout premier. Je vais bien, je mange une tarte dans un salon de thé. Je m'ennuie, j'ouvre les placard et frigo et descends un paquet de biscuits, je vais mal, je me jette sur tout ce qui bouge tout au long de la journée.

J'ai décidé de changer. Je dois changer mon rapport à la nourriture. je ne peux en effet que déplorer que mon actuel rapport intime au sucre n'a en rien amélioré ma situation psychologique. Au contraire... me voir me déformer au fil des semaines aurait plutôt tendance à accentuer mon désarroi...

Alors il faut que cela change. Je crois que ces pages vont m'aider à mener à bien mon projet.

J'ai en effet constaté que je mange en particulier quand je n'ai rien à faire, quand je m'ennuie ou quand mon activité ne m'est pas passionnante...

En outre, j'aime manger. Je ne pourrais pas me mettre aux sachets lyophilisés pour perdre quelques kilos. J'ai donc décidé de m'élaborer des petites recettes minceurs. J'aime bien cuisiner, j'aime innover, et j'aime créer en compulsant des recettes trouvées ici et là. De cette façon, j'espère passer plus de temps à penser à ce que je mangerai, qu'à manger !



A suivre...
Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Le blog de audrey a
  • : Je viens de subir une chirurgie lourde et éprouvante, suite à une recto-colite hémorragique, une maladie chronique de l'intestin. Ce blog a pour objet de faire partager les différents sentiments, les centaines de questions que j'ai pu me poser depuis l'aggravation de la maladie. Je ne suis pas médecin, et ne détiens aucune autre connaissance que celle que mon expérience propre m'a permis de vivre. Puisse ce recueil de pensées, de questions, de doute, d'état d'âme et d'espoir être utile à d'autre
  • Contact

Recherche

Archives

Liens