Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
24 juillet 2010 6 24 /07 /juillet /2010 17:03

Cela fait longtemps que je n'ai pas écrit, parce que je voulais annoncer une bonne nouvelle. J'attendais des résultats. Et c'est chose faite : ma carrière va redémarrer, non pas en tant qu'avocate, mais en tant qu'inspecteur à la DGCCRF. C'est une administration qui veille à la sécurité des consommateurs, et à l'application des règles du marché, concernant la concurrence et la consommation. Cela fait longtemps que je savais que j'étais faite pour travailler dans cette branche, mais le concours fait beaucoup d'appelés et très peu d'élus. Cette années, seulement seize places proposées au concours. Je m'y étais inscrite, et puis au moment de passer la première épreuve, je ne me sentais pas prête, en comparaison de ceux, par dizaines, qui avaient préparé ce concours depuis des mois ; alors je ne m'y suis pas présentée. Mais il y a quelques semaines, à tout hasard, je me suis remise à chercher, les recrutements sans concours réservés aux travailleurs reconnus handicapés. Que si au moins ma maladie pouvait avoir un avantage, je puisse le saisir. Il y avait effectivement une offre en cours pour la DGCCRF et aussi une pour l'inspection du travail. J'ai postulé aux deux. Mon dossier a été retenu pour les deux et j'ai passé deux entretiens d'embauches. J'ai réussi aux deux ! Autant dire que je sautais au plafond ! Surtout que l'inspection du travail m'intéressait, mais ce n'était pas réellement mon domaine de prédilection. Alors quand j'ai eu la réponse de l'autre administration, j'étais aux anges !

 

J'avais vraiment besoin de retrouver confiance en moi, alors que j'avais vécu plusieurs échecs professionnels, plusieurs entretiens infructueux, et je doutais beaucoup de mes capacités à me réintégrer. Ces succès m'ont fait un grand bien au moral. Lors d'un des entretiens, au cours desquels j'expliquais ma très grande motivation pour le poste, l'un des membres du jury m'a demandé pourquoi je n'avais pas passé le concours, car disait elle au regard de mon parcours, j'aurais pu réussir. J'ai répondu, très honnêtement, que d'une part, je ne m'estimais pas tout à fait prête pour réussir un tel concours, et que d'autre part, moralement, j'aurais eu du mal à accepter un nouvel échec. Je me suis vu répondre sur un ton entendu : "Vous avez eu peur de l'obstacle en somme !". Cela m'a piqué au vif, et j'étais touchée dans mon amour propre. J'avais de ce fait très fortement envie de répondre sur le ton insolent qu'impliquait une telle question. J'ai respiré un grand coup, et j'ai dit, sur un ton sec : "Si vous saviez le nombre d'obstacles que j'ai déjà traversés..."  J'ai senti une grande gêne sur le visage de la questionneuse, et j'avais retourné l'opinion des deux autres membres, qui semblaient dire dans leurs regards à l'autre femme : "n'oubliez pas que ce ne sont pas des étudiants tout à fait comme les autres". J'étais drôlement fière de moi de ne pas m'être écrasée. J'ai quand même craint d'avoir dit quelque chose qui aurait pu jouer contre moi. Il faut croire que cela n'a pas été le cas.

 

Je pars en septembre pour un an à Montpellier, et ensuite, direction la capitale pour mon premier poste ! Moi qui n'ai encore jamais quitté la cité phocéenne, je mets beaucoup d'espoirs dans ces changements. J'aspire à être heureuse, et je crois que je suis prête à accueillir le bonheur ! Il était temps !

Partager cet article

Repost0

commentaires

Claude 05/01/2011 09:18



Bonjour et tous mes voeux les meilleurs. Je me demande si l'adresse mail que j'ai est encore valide ? Bise



audrey a 05/01/2011 20:48



Bonjour


Merci pour vos voeux.


oui oui, l'adresse que vous avez fonctionne toujours. J'ai répondu ;)


 


Une bise.
A



chambaudie 12/12/2010 09:47



Change tout : façon de t'habiller de vivre de coiffure de tout.......... tu verra c'est une renaissance


 Salut bon vent et a bientôt de te lire


Amicalement Jean Marie


 



audrey a 19/12/2010 14:55



Oui, mais en fait, je ne ressens pas ce besoin de changement radical.  La maladie, l'opération, mon demi intestin, les séquelles, c'est juste "moi", au même titre que ma jambe, mes cheveux
ou ma personnalité. J'avais seulement besoin que ce "moi", ces "moi", retrouvent une activité, et une utilité sociale. C'est chose faite. Je ne le vis pas du tout comme une renaissance, mais
comme une continuité, une évolution : La "moi" malade n'est pas morte au profit d'une "moi" non malade ;) J'ai juste grandi, j'ai repris possession de mes moyens. 


C'est intéressant de voir comme on peut ressentir certaines choses différemment. 


A bientôt :)


A



chambaudie 12/11/2010 11:12



Bonjour Audrey , 


Bravo ! la vie recommence ,et quand tu bosses tu oublie la maladie!


De changer de ville aussi ça va bon pour toi 


Je te souhaite bon courage et a bientôt de te lire 


Amicalement Jean-Marie



audrey a 10/12/2010 22:10



Merci Jean Marie. Oui, changer de vie était une étape essentielle. A bientôt. 



daillet 10/11/2010 08:53



salut audrey je suis contente pour toi et je te remercie de m avoir aider  je vais bien et trouve que seulement maintenant que la continuite est super quand meme je n ai plus de gros
problemes a part que je dois aller faire des tests allergiques car je suis allergique au remicade .sinon bisous et a bientot 



audrey a 27/02/2016 00:58

Bonjour Nana,

Oui, je lis toujours mes notifs. Je n'écris plus parce que je n'en éprouve plus le besoin actuellement, mais je suis à votre disposition si je peux vous aider. A

nana 26/02/2016 13:07

bonjour,

j'aurais une question à poser sur le traitement pour un ami ..cependant, j'ai l'impression que le blog n'est plus actif depuis mars 2014 ...est ce que vous recevez toujours les notifications Audrey A ?
Merci d'avance pour votre réponse..

audrey a 10/12/2010 22:11



Ha c'est vrai... le rémicade donne souvent des allergies, c'est connu... Je te souhaite le meilleur pour la suite. Amicalement.



anna 29/07/2010 12:06


je suis tres heureuse pour toi audrey bravo pour ta réponse spontannée sur l'obstacle , c'est sur que l'on en "saute" des obstacles avec cette putain de maladie ....maintenant je te souhaite plein
de bonnes choses pour ta nouvelle vie et surtout continues d'écrire , c'est un plaisir de te lire gros bisous audrey


audrey a 31/07/2010 13:18



Merci Anna; J'espère que tu vas bien. 



Présentation

  • : Le blog de audrey a
  • : Je viens de subir une chirurgie lourde et éprouvante, suite à une recto-colite hémorragique, une maladie chronique de l'intestin. Ce blog a pour objet de faire partager les différents sentiments, les centaines de questions que j'ai pu me poser depuis l'aggravation de la maladie. Je ne suis pas médecin, et ne détiens aucune autre connaissance que celle que mon expérience propre m'a permis de vivre. Puisse ce recueil de pensées, de questions, de doute, d'état d'âme et d'espoir être utile à d'autre
  • Contact

Recherche

Archives

Liens